mercredi 6 mars 2019

La Gazette vietnamienne et cambodgienne

Bonjour à toutes et tous

Nous voilà de retour de notre périple asiatique. Il y avait quand même deux ans que nous n'avions pas fait un grand voyage... on s'est rattrapé avec cette dernière expédition. Expédition est un peu un grand mot puisque l'organisation de ce déplacement avait été planifiée depuis longtemps et dans de bonnes conditions. Je vais vous relater l'essentiel et vous pourrez vous régaler en regardant les photos.

C'est toujours un peu difficile de faire partager ses émotions et ses coups de coeur, on croit volontiers que tout le monde les partage. Ce n'est pas simple et je vous prie de m'excuser à l'avance si ces propos ne correspondent pas à vos idées et à vos expériences. 

Partis le 4 février de Barcelone, nous avons atterri à Hanoï, via Dubaï.

Hanoï

Nous sommes arrivés le jour de la fête du Têt, le nouvel an chinois. Nous avons été avertis de suite que Hanoï ne ressemblait pas du tout aux autres jours. Peu de circulation, beaucoup de commerces et restaurants fermés. Beaucoup de monde dans les rues et quel monde. Tous sur leur 31, bien habillés, élégance asiatique, en famille, visitant les temples en grand nombre. Nous avons bien aimé cette ville avec ses monuments, ses pagodes et son histoire. Un coup de coeur, et un gros, pour le musée des femmes vietnamiennes. Nous passons beaucoup de temps à nous étonner de l'habileté des scooters, chargés parfois de toute la famille, à circuler dans les rues d'Hanoï. 


Mai Chau et Pu Luong

Après plus de 2 jours citadins nous partons à l'ouest d'Hanoï dans la province Hoa Binh, direction Mai Chau. Il me semble que les kilomètres vietnamiens sont plus longs que les nôtres ... Il faut plus de 3 heures pour parcourir env. 150 kms. Mais c'est très bien, ceci nous permet d'admirer paysages et vie locale sur le parcours. La route est en bon état, mais ça monte ! Après quelques heures, nous arrivons en haut d'un col, et là.... on s'émerveille de la vallée qui nous attend.


Vallée de Mai Chau 


Surtout que nous arrivons dans un hôtel, ma foi, plus que bien ! Un vrai paradis. Toujours accompagnés de notre guide, nous partons dans les rizières pour une balade de 2 heures. Bon, il fait 34 degrés, mais on tient le coup ! Le lendemain nous faisons une virée à vélo dans les rizières, c'est magnifique ! 15 kms tout-de-même... avec un vélo sans vitesses et bien lourd, heureusement on n'a pas du utiliser les freins ... Mais tout ceci est compensé par la beauté du paysage et nous pouvons observer les habitants qui travaillent dans les rizières. Cette vallée est essentiellement habitée par les minorités ethniques Thaï et les Muong 

Mais nous n'avons pas encore vu le plus époustouflant, ce sera pour le lendemain à notre arrivée à la réserve naturelle de Pu Luong après un trajet à travers la montagne et les forêts de bambous. Aussi une vallée de rizières, mais en terrasses. A couper le souffle ! Moins de monde et un accueil super sympa. Nous y passons 2 jours à marcher dans les rizières et dans la forêt, nous traversons des villages, les enfants nous crient "hello".  Des moments magiques qui font de ces quelques jours, notre plus beau souvenir du Vietnam.
Les photos: c'est ici, ou là 
https://photos.app.goo.gl/2dpJQsBxZ3Eegd9PA


Ninh Binh et Baie d'Halong


Nous reprenons la route pour nous rendre à Ninh Binh, dite baie d'Halong terrestre. En chemin, nous visitons deux pagodes: Dinh et la pagode de Jade. 







Nous montons dans un sampan, mené par une navigatrice qui rame avec les pieds et qui nous emmène sur la rivière Ngo Dong à travers des montagnes en pain de sucre et au travers de cavernes. Attention, baisser la tête ! Bucolique !

Le lendemain matin départ pour Halong par un temps bien gris. J'étais assez craintive de cette partie du voyage, à cause du nombre de touristes, de la foule. Je pensais que c'était un peu surfait, mais bon, on ne va pas au Vietnam sans faire la baie ... En arrivant au port, je n'avais pas changé d'idée.... Un myriade de bateaux amarrés, du monde partout... Nous avions un bateau plutôt petit, rien que pour nous 2, avec 5 membres d'équipage ! Départ des bateaux à la queue leu leu dans le canal. Mais assez vite, comme notre "petitesse" le permettait, nous avons pu prendre des chemins différents et passer entre les rochers et se croire seuls au monde... Belle expérience, même par temps gris. Nous avons pu visiter les villages de pêcheurs qui vivent sur l'eau. Certains vivent sur leur bateau. L'équipage aux petits soins, nous a proposé d'aller acheter du poisson et de faire un repas commun le soir. C'était parti ! 


Achat de poissons sur village flottant 



Super bon moment, même si manger par terre, assis, ma foi, ce n'est plus vraiment de notre âge ! Mais Walter a eu eu droit à une petite installation maison et c'était juste dommage de ne pas parler la langue. Notre misérable anglais a du faire face aux discussions. 


Papi comme un pape !

Les photos c'est ici, ou là  https://photos.app.goo.gl/Z47w1RX3KpSp7KFZA
Hué et Hoi An

Un saut de puce en avion et nous voilà arrivés à Hué. Ancienne capitale impériale et ville très animée et très sympa. Après une petite promenade en cyclo-pousse à travers le marché, nous visitons la cité impériale. Sur le modèle de la cité interdite chinoise, nous admirons les monuments et prenons connaissance de toute une partie de l'histoire que nous ignorions. Que de rois, de mandarins, de traîtres, de meurtres, de jalousie, d'histoires de famille ! Que de légendes aussi. Les monuments sont entourés de superbes parcs et jardins et rien n'est laissé au hasard, tout est construit selon les préceptes Feng Shui. 

Le lendemain nous prenons la route pour Danang et Hoi An par le col des nuages. Très belle route, très belle vue et temps magnifique et nous profitons vraiment du voyage. Nous ne faisons que traverser Danang et heureusement, c'est une trop grande ville pour nous.

Hoi An ! Alors ça c'est joli ! Très jolie vieille ville, piétonnière, un peu touristique. Très joli marché. Ville des lanternes. Nous avons même participé à un atelier de fabrication.




C'est nous qui les avons faites !



 Hô Chi Minh Ville / Saïgon

Peu de choses à dire. Ne sommes pas restés longtemps, mais à part la piscine sur le toit de l'hôtel, nous n'avons pas trouvé de charme à cette ville. Seul un resto local, ne parlant aucune langue connue de nous, restera dans nos mémoires, surtout à cause de la force de ses piments !

Une journée dans le delta du Mékong nous fera découvrir plusieurs artisanats, dont la fabrication de briques, de caramels au lait de coco et de délicieuses galettes de riz aux bananes. Nous effectuons une croisière le long du Mékong, apaisante et calme, au raz de l'eau. Beau moment. 

Galettes séchant au soleil 
Les photos c'est ici, ou là 
https://photos.app.goo.gl/59TCndwbNgCWNZwZ6
Cambodge

Avant-dernière étape: Siem Reap avec comme but la visite des temples d'Angkor. Charmante ville, porte d'entrée du site. Des petites rues, des restos sympas, de jolis ponts, des marchés. Et un musée national à visiter parce que les plus belles statues des temples s'y trouvent. 

Le dernier soir nous avons assisté au spectacle du cirque Phare.  Un cirque particulier utilisant tous les arts: musique, peinture, danse, etc. Époustouflant, magique et universel. Merci pour cette soirée !

Angkor ? C'est inracontable .... trop bien dirait un enfant ! Surtout avec un guide passionné. Nous avons tous entendu parler d'Angkor, mais quand on y arrive on se laisse prendre par une atmosphère incroyable. On remonte le temps, on imagine la construction de tous ces temples et on s'émerveille à la vue de tous les détails. Surtout avec un guide qui connait si bien l'endroit qu'il nous a fait passer par des chemins évitant ainsi la horde de touristes. Parce qu'il y en a ...... C'est le côté négatif du site, mais je pense que ça vaut la peine et qu'il faut choisir le moment où il y a le moins de monde. Et on ne va pas au Cambodge sans voir Angkor .....



La plage ....

Tout ça finit par fatiguer. Alors nous sommes partis à la plage, sur une île au large de Sihanoukville: Koh Rong samloem. Un petit paradis où l'on accède qu'en bateau. Une destination plutôt sac à dos que valise à roulettes parce que lorsque vous débarquez vous arrivez dans le sable ! Mer turquoise, eau chaude, peu de monde, pas de bruit, arbres magnifiques. Et là .... eh bien! on n'a rien fait ! mais alors rien !
Les photos c'est ici, ou là
https://photos.app.goo.gl/fLHWj6tqyp3xQacq6 

Quelques remarques

Voilà, c'est fini, nous sommes rentrés le 27 février après plus de 30 heures de périple. Nous avons bien aimé ce voyage, même si un peu fatigant. Nous avons effectué beaucoup de déplacements et ça nous a pris beaucoup de temps. Peut-être aurions nous du rester au nord et au centre du Vietnam et revenir à une autre occasion au Cambodge.

Nous avons apprécié la gentillesse et les sourires des gens que nous avons rencontrés. Le français n'est presque pas pratiqué, mais les gens sont intéressés quand ils nous entendent parler. J'ai admiré le flegme des chauffeurs qui zigzaguent dans la circulation, qui évitent les scooters, qui s'enfilent dans les bouchons, sans un mot et avec courtoisie.

L'histoire de ces deux pays m'est revenue à la mémoire et j'ai trouvé très intéressant, grâce aux guides, de me rappeler les images noir/blanc qui ont jalonné ma jeunesse. Pour ces deux pays la paix est bienvenue et ils y tiennent beaucoup. Un peu désenchantée du Vietnam qui se dit communiste et que la seule chose qui soit gratuite pour ses habitants est l'air qu'on respire. Ecole, santé, social rien n'est gratuit ! Corruption énorme.  

Au Cambodge, si pauvre, la volonté des gens est incroyable. Après le génocide qui a fait disparaître toute une génération, il faut tout réapprendre. Les métiers traditionnels s'éteignent, le savoir-faire se raréfie. Mais la volonté est là. Magnifique leçon ..... Et merci à notre guide pour ses explications, ses confidences et sa prévenance. 

Et la nourriture me direz-vous ? Excellent ! Au nord, une cuisine proche de celle de la Chine. Au centre elle est différente, un peu plus variée. Au Cambodge j'ai découvert l'Amok de poisson, et ça c'est bon ! La prochaine fois que j'y vais, je prends un cours de cuisine ...

Amok, miam, miam !

Bien entendu, je ne vous ai pas tout dit, je ne vous ai pas mis toutes les photos, sinon cette Gazette serait interminable. 

Je vous remercie de m'avoir lu jusqu'au bout. J'espère que vous avez pris autant de plaisir que nous à ce voyage. Je vous embrasse et je vous dis:

Amitiés
A bientôt
Votre Gazetière







  




Aucun commentaire:

Publier un commentaire